Soirée Sibérienne pour le Basket Loisir.

3 janvier 2016 - 15:13

I) Introduction par coach Gilou.

Nous sommes en l’an 2015, en décembre, toute la planète est confronté au réchauffement climatique…Toute ? Non ! Un petit village de basketteurs, situé en Saône et Loire, peuplé d’irréductibles « vétérans » résiste encore et toujours à ce réchauffement planétaire. Moins 44°…Heu.. .Pardon ! Moins 44pts !!!. C’est la différence de pts au tableau d’affichage à la fin du match CHATENOY la « Gâchette » et ST LOUP LOISIR en mode « Esquimaux ». Vraiment une grosse différence de pts et pourtant… il faisait chaud, voir un peu trop chaud dans leur salle.

II) Résumé de cette soirée par notre ami Eric.

A Chatenoy, le réchauffement climatique, on connait pas !

En cette semaine de COP 21, nous sommes allés à Chatenoy, ou plus exactement à Chalon, pour rencontrer les amis de Chatenoy. Pas d’adresse à côté du toboggan et du bac à sable, pas de radio guidage foireux, pas d’équipier perdu à l’autre bout de la ville…on y est allé en co-voiturage et en Vélib pour que notre empreinte carbone soit minimale. C’est beau la démarche écolo le mardi soir en Saône et Loire. Et le réchauffement climatique, alors ?

Tout d’abord et avant le 1er QT, une anecdote qui vaut son pesant d’énergie fossile : pendant l’échauffement, nos tireurs apprivoisent et domptent le panier très rigide de nos hôtes et le pourcentage de réussite est incroyablement élevé. Le coach Gilou n’en croit pas ses yeux et annonce : « Putain, on est adroit ce soir ! » comme dirait le Nicolas Hulot Portugais : « Pourvou qué cha doure !! »…mais la météo nous réservera encore une fois des surprises !

1er QT : Malgré notre bonne volonté, les Chatenoy (…de coco) envoient des missiles longue distance avec une réussite insolente. Le temps se refroidit rapidement et nous finissons à -12..(24-12).

2ème.QT : Les Chatenoy (… de cajou) continuent sur le même rythme, ils enfilent 4 paniers à 3 pts consécutifs… Il faut réagir ! Il faut prendre des mesures pour éviter ces troubles climatiques. Et malgré les ronchonnements de quelques mammouths de St Loup, nous passons en indiv’. A la fin du QT, la météo est encore bien capricieuse… nous nous retrouvons à -27 (51-24).

3ème QT : Notre meilleur quart temps…si l’on peut dire … ? Notre courageuse indiv’ ralentit la glaciation mais les Chatenoy  (…de pétoncle) ne descendent pas de leur nuage. Avec eux, on ne trouvera pas de rustine pour boucher le trou de la couche d’ozone. Le froid commence à piquer à -32 (70-38).

4ème QT : Qu’écrire de plus, les doigts sont engourdis. Le microclimat de Chatenoy  (…de St Jacques) est de plus en plus rigoureux, la bise souffle, le mercure descend inexorablement mais St Loup est toujours debout ! Ce match, digne de la première période glaciaire, se finit pour nous à -44 (93-49), et comme dirait le père Mathieu : «  On va pas à Chatenoy sans casser des noix ».

 

Les joueurs et marqueurs :

Christelle (6pts), Taudet, Stéphane, Lionel (11 pts), Arnaud (2pts), Gilou (2pts), Freddy (10 pts), Eric (2pts), Thierry (13 pts).

On retiendra :

On est capable de défendre en indiv’ pendant les 3/4 d’un match. Est-ce que cette défense a contenu nos adversaires et a permis de limiter la casse ?? Sûrement ! Je vous laisse imaginer l’écart si on n’avait pas pu contenir ces Chatenoy (…de Pécan).

Le « coast to coast » de Christelle : Elle récupère la balle sous notre panier et part en dribble, elle balaie le terrain à gauche puis revient à droite, passe en revue les Chatenoy  ( … de muscade) et bifurque vers le panier en finissant par un double pas avec sa feinte favorite, celle de François Hollande : « je regarde à gauche et je passe à droite ! ».

Finalement, on n’a pas si mal joué, on a marqué 12 points par Quart Temps, c’est pas une mauvaise moyenne pour nous. C’est juste que leur adresse, leur jeunesse et leur vitesse ne sont pas comparables avec notre expérience, notre élégance et nos…performances !

Euh… pour l’élégance, ce sera quand même mieux avec les nouveaux maillots, n’est-ce pas Cyril ?

Et notre bilan carbone, dans tout ça ?....

Eric

III) En conclusion.

 Nous n’étions pas sur la même planète.

On va revenir sur terre pour le premier match de cette nouvelle année qui aura lieu le lundi 11 janvier chez nous  contre SENNECEY pour une nouvelle aventure.

 

L’équipe Loisir, Eric et coach Gilou vous souhaitent une Bonne et Heureuse année 2016.  

 

Sportivement.

Commentaires

mai
20:30
Salle Alain Carillon, Saint-Loup-Géanges.