Cercle Sportif de Saint Loup Géanges : site officiel du club de basket de ST LOUP DE LA SALLE - clubeo

Le résumé du Fab

20 novembre 2017 - 09:06

Résumé du match opposant une paire de saints : Saint-Loup/ Saint Rémy : 86-62 (j'assume pas du tout ce jeu de mots, mais on le garde quand même)

 

Maintenu sur le banc en raison d'une terriblement banale opération du front à cœur ouvert, votre serviteur a pu, tout à loisir, se délecter du niveau de jeu proposé par les deux équipes qui s'affrontaient Samedi soir dans notre chaudron adoré... Afin de teaser au mieux, je suis volontairement quelque peu flatteur à l'égard du jeu et du chaudron, car le match fut correct mais guère plus, et beaucoup d'habitués semblent avoir préféré la vente des vins en ce soir frisquet...

 

Quelques éléments de décor et de contexte, une fois n'est pas coutume, me paraissent devoir faire l'objet d'une description de bon aloi. Au bar en entrant, les fidèles, les experts de la tireuse (à bière) ; sur le terrain pendant l'échauffement quelques enfants s'égaient paisiblement, essayant d'imiter le chaloupé main-gauche de Guillaume ou le pas décalé pour le moins vintage de Kévin M (je rigole aucun gosse de notre époque n'imiterait ce genre de mouvement, mais c'est bien dommage si vous voulez mon avis parce que de mon temps ma bonne dame... Oh non, j'ai dit que j'arrêtais de faire le vieux con de service) ; derrière la table de marque, nos ravissantes mais néanmoins expertes du chronométrage ; et dans le public, un méli-mélo de jeunes filles timides, de garçons braillards et de supporters chevronnés chez qui le sens du bon mot est inversement promotionnel à celui du fair-play !

 

Après nos deux dernières performances, il était important de se remettre dans une dynamique positive et surtout, d'aller prendre les trois poiiinggs (c'est comme ça qu'ils disent les footballeurs). Malgré cet impératif, force est de constater que la première mi-temps a été marquée, du côté sanlupéen, par un jeu quelque peu dilettante. Les visiteurs, sans victoire depuis le début de la saison mais vaillants, ont bien saisi l'opportunité et ont bataillé, contraignant les locaux à se montrer un peu plus sérieux. Les blancs d'un soir revinrent donc au vestiaire avec une dizaine de points d'avance.

La reprise du jeu vit un peu plus de rigueur de notre part, et donc l'écart s'accroître assez logiquement.

 

A ce moment, Antoine nous a offert un moment comme nous les adorons. Nous régalant par ailleurs de quelques shoots bien sentis, il a néanmoins marqué le match par une action splendide... Héritant de trois lancers-francs après un shoot mal contré derrière la ligne, notre brave Antoine a réussi l'incroyable exploit de piteusement les mettre tous à côté, et même le dernier désespérément tenté avec la planche Comme auraient dit Alain Boghossian ou Bernard Diomède (oui je sais je cite les moins connus de la génération 98 mais c'est pour obliger les plus jeunes de l'équipe, qui n'ont pas connu cette formidable épopée, à faire des recherches sur leurs portables pour identifier les personnages cités) : et 1 et 2 et 3 zéros... Ayons une petite pensée pour les parents d'Antoine, qui ont payé des licences à leur fils depuis qu'il est tout petit et qui doivent amèrement regretter cet investissement.

Admettons qu'Antoine, âgé de vingt ans, fasse du basket depuis l'âge de 7 ans, en prenant un prix moyen de licence annuel de 100 euros, hé bien voilà 1300 euros foutus en l'air ! Avec 1300 euros, on peut acheter : le dernier iphone, 1400 baguettes de pain, 700 bières, 288 ramettes de papier clairefontaine (oui oui j'ai vérifié), 670 bouteilles de gel douche Axe (prix unitaire 1,94, je dis ça pour les grosses pinces qui n'en amènent jamais et qui se reconnaîtront, merde c'est pas parce que je suis le plus vieux que je dois payer pour tout le monde), 32,5 fautes techniques (une petite dédicace pour le coach en passant), une séance d'entretien de la barbe de Kévin G (non non c'est le bon prix je vous assure ; vu la taille du machin, il faut qu'il loue une débroussailleuse thermique et les services de sept paysagistes chevronnés à chaque fois)

 

Bref,Antoine, tu dois donc aller de ce pas présenter des excuses sincères et larmoyantes à tes parents !

 

Après ça, je ne peux plus vous décrire les événements, car mes yeux étaient embués par des larmes de rire.

 

Le match s'est clôturé avec 24 points d'avance pour les locaux, après une fin de partie marquée par quelques belles phases de jeu rapide, un contre sur la planche délivré par Rémy (ce qui est fort improbable avouez là quand on sait qu'il a la taille d'un Hobbit), les premiers points en championnat régional de Hugo, et surtout une bonne ambiance de jeu.

 

Nous nous rendrons, sans en comprendre le sens et en bougeant dans tous les sens, dans deux semaines à Sens pour le dernier match avant les fêtes. Au passage au vu du nombre de trêves que nous subissons : si le calendrier que nous utilisons quotidiennement était aussi pourri que le calendrier de R2 pondu par la ligue, Noël tomberait à Pâques une année sur deux et on passerait nos vacances de Juillet en plein hiver... J'en dis pas plus, mais j'en pense pas moins.

 

Dans deux semaines je consacrerais mon résumé aux seniors filles, qui accueillent Verdun vendredi 1er Décembre, pour un derby que nous espérons tous à la fois sanguinaire et amical. On est pas à l'abri de se marrer... Un petit conseil pour les spectateurs : munissez vous de truelles et de ciment, car un certain nombre de briques devraient être balancées !

 

Fab

Commentaires

févr.
13:30
Salle Alain Carillon, Saint Loup Géanges
Venez nombreux, plus de 3000€ de lots seront mis en jeu.  Buvette et restauration sur place.   Loto organisé par le club de basket de Saint Loup Géanges afin de financer le bon fonctionnement de l'association. Lire la suite