Résumé du derby contre Chagny

14 mai 2018 - 19:26

Un fin de loup ! (et un jeu de mot pourri, un!)

 

Mesdames, Monsieur, bonsoir ! Bienvenue pour un nouveau numéro de Tout Le Sport. Après l'émission vous retrouverez Plus belle la vie et après votre série Louis la Brocante, le soir 3... Mais bordel qu'est ce que je raconte, je suis en train de complètement péter un plomb moi ! La saison est longue, est à force de gagner des matchs, je bois trop d'alcool et dort trop peu...

 

Ce match de samedi soir contre Chagny, nous savions depuis la parution du calendrier qu'il serait important, déterminant même, avec la saveur si particulière d'un derby et la ferveur de notre public. Et nous avions eu le nez creux, car ce fut un beau match, avec un public magnifique. A tel point que je dois absolument revoir mes repères en terme de vaisselle ! Vous êtes sûrement en train de vous demander ce que je baragouine encore avec mes histoires de vaisselle, mais en fait, calmez-vous, je ne suis pas bourré, c'est juste que j'appelle tout le temps notre salle « le chaudron » et que là nous avons dépassé de loin ce niveau. J'ai pensé à la marmite, au poêlon, à la cocotte, mais finalement, vu la chaleur étouffante dans la salle samedi soir, je pense qu'on peut passer de la vaisselle à la géologie et la qualifier de volcan ! Je n'avais jamais vu autant de monde et autant de bruit là-dedans, plus une place de libre une demi-heure avant le match... Bref la grosse ambiance !

 

Je pense que le match a été à la hauteur de l'attente, disputé jusqu'aux derniers instants !

 

Certainement en raison de la pression, le match a eu du mal à commencer, nous nous sommes lancés dans un concours de jeté de parpaings, accusant vite 9 points de retard ! Et là le public commençait à se dire :  « oh lala c'est la finale de The voice, pendant la pub j'aurai pu jeter un œil sur l'eurovision, et me voilà dans cette grange surchauffée à regarder une bande de chèvres habillées en vert ! ». Je vous trouve bien cruels tout de même, car vous savez que c'était juste notre méthode pour créer un effet dramatique propre à vous galvaniser ! Passée donc une courte période de tétraplégie manifeste, nous revenions courageusement au score, portés par une excellente défense ! 12 à 13 à la fin du premier quart-temps !

 

Le deuxième quart était tout aussi disputé, défensif, plein de hargne et de sang. Bon d'accord le sang c'est un peu exagéré, mais je vous garantis qu'on était pas à l'abri de ramasser un caramel en traversant la raquette. Pour ma part, j'ai pris plusieurs contres bien sentis de la part du numéro 12 de Chagny, et je peux vous dire que ça m'a fait la soirée un peu longue ! Faut dire que le mec a des bras immenses, je suis sûr qu'il arrive à se gratter les chevilles sans se baisser. Et moi je fus tel Don Quichotte attaquant désespérément un moulin à vent. Allez brave Sancho, enfourche ta mule et sus à l'ennemi !! Sancho, c'est Guillaume, qui a tâché toute la soirée d'éviter les bras du moulin et qui a du coup balancé des quantités de briques sur la tranche ou derrière la planche !

A l'issue de ce quart, et donc à la mi-temps si vous suivez bien, Chagny avait 6 points d'avance : 23-29.

 

Pendant la pause, profitant du calme des vestiaires, Micke nous servit un discours digne de Churchill devant le parlement britannique en 1940 : «  Messieurs, l'heure est grave, tragique, et notre belle nation sanlupéenne est menacé par l'ennemi chagnotin ! En ces temps de trouble, je ne vous demande que de la sueur, du sang et des larmes (et éventuellement un coup de coude dans la gueule ou un trois-points des familles) ».

 

C'est donc galvanisés, remontés à bloc, chauds comme des baraques à frites, que nous regagnâmes le terrain. Enfin surtout les jeunes, parce que moi je commençais à avoir mes rhumatismes qui me lançaient...

 

Le troisième quart vit une montée en puissance des locaux, notre raquette étant déclarée « chantier interdit au public », l'adresse revenant petit à petit... Attention alerte jeu de mots pourri, warning, warning !!!! « Chagny croyait encore en ces chances à ce moment du match, mail il faut dire (attention le jeu de mot de merde arrive) que quand le loup grogne, le chat nie » (Chagny t'as compris ?? j'avais dit que c'était nul, pardon)

 

Le troisième quart fut gagné 21-13 par les verts. C'est donc avec deux points d'avance que nous débutâmes la dernière période. L'intensité commençait à s'élever, le public à hausser la voix jusqu'à faire vibrer les poutres ancestrales de la salle.

La pression défensive a fini par porter ses fruits, et nous avons commencé à nous démarquer à 5 minutes de la fin, grâce à plusieurs interceptions salutaires et des actions offensives d'éclat de la part de Cédric, Paul et Antoine, nos trois gamins, à qui je tire mon chapeau, car ils ont littéralement écrasé la fin de match de leur classe ! Bravo les petits gars !!

 

C'est en liesse, et dans un beau moment de communion avec le public que le match se terminait, sur le score de 63 à 51. J'ai même vu quelques larmes ici ou là, des enfants rire aux éclats, des parents ivres de fierté, bref tout ce pour quoi on fait du sport !

 

Nous finissons troisième de ce championnat un peu fou. La situation peut évidemment nous laisser quelques regrets quant à une ou deux défaites que nous aurions pu éviter.Nos chances d'accéder à la RMI existent toujours si toutefois Chagny refuse la montée... Wait and see ! Mais pour l'heure ne boudons pas notre plaisir de terminer si haut dans le classement et d'avoir sérieusement joué la montée, car je rappelle que notre objectif de début de saison était le maintien...

 

Quoi qu'il en soit ce fut une très belle saison de basket, avec un trophée ramené à la maison, un bel engouement du public et des enfants du club, et pour notre équipe, l'émergence de la nouvelle génération ! Tout cela est de bon augure pour les années à venir !

 

Le 9 Juin aura lieu la journée conviviale qui marque la fin de saison ! Venez nombreux afin de clôturer cette belle année !

 

Après une belle saison, en espérant que vous avez quelque peu apprécié mes conneries, je vous dis à l'année prochaine !

 

Fab

 

 

Commentaires

mai
20:30
Salle Alain Carillon, Saint-Loup-Géanges.