Résumé des finales de Coupe de Bourgogne par Fab

23 avril 2018 - 20:26

Un bon dimanche à la campagne

 

Il me faut bien du courage pour m'atteler à la rédaction de ce résumé alors que je gis, tel un paralytique après ces deux matchs qui auront particulièrement usé les organismes. Mais au vu de l'implication exemplaire de nos supporters venus nombreux en terre morvandelle, c'était la moindre des choses...

 

Ce petit dimanche ensoleillé aurait pu, pour tout à chacun, être synonyme d'un sympathique barbecue à l'ombre des arbres en fleur ou même le théâtre d'une bucolique promenade, mais pour nous autres, ça été l’occasion de ramener la coupe de Bourgogne à la maison, après deux matchs difficiles, de ces matchs qui nous rappellent pourquoi on aime le basket.

 

Arrivés dés potron-minet à Curgy, joli port de pèche entre la Bourboule et le Guilvinec, nous avions comme premier opposant l'équipe de La Charité sur Loire, qui joue dans notre poule et que nous devons aller défier chez eux la semaine prochaine (mais c'est un autre sujet sur lequel je reviendrai en temps voulu ; oui je sais ce teasing est haletant et il vous tarde déjà de lire la fin, mais je vous prie de vous calmer un peu, et de rester concentrés sur l'instant présent, non mais oh).

 

Pour rappel, nous avions battu La Charité au match aller à la maison et de fait, eux n'avaient pas envie de nous la faire... (la charité, c'est bon t'as compris??)

 

¨Pour tout vous dire, je me souviens pas de tout le match parce que la fin fut tellement « saperlipopette » (je sais bien qu'il aurait été plus cool d'écrire « tellement what the fuck » mais bon...) que j'en suis encore tout ébaubi (si si ça existe) !

 

Que dire néanmoins sur ce match si ce n'est qu'il fut globalement serré, disputé, engagé physiquement, avec des beaux passages pour les deux équipes. Nous accusions une dizaine de points de retard au début du 4ème quart-temps, retard rattrapé en 1min16 par la grâce de quelques bonnes défenses et d'un 8-0 de bon aloi. Tout le dernier quart fut franchement disputé et il s'en est fallu de peu que nous rentrions chez nous complètement broucouilles (petite références aux Inconnus en passant).

La dernière minute fut des plus magnifique ! Alors que nous avions réussi à prendre trois points d'avance à une vingtaine de secondes de la fin, le numéro 14 de La Charité nous a asséné un tir primé « from no-where » à dix secondes de la fin. Temps mort, remise en jeu en zone avant pour nous, passe ratée, interception de la charité, le numéro 8 est au double-pas tout seul ou presque, on pense que les carottes sont cuites, il met la balle dans la potence, Cédric récupère la balle, remonte le terrain tel Usain Bolt dans ces belles années, fixe la défense, libère le ballon à Allan à une seconde du buzzer, ce dernier s'élève, assure le double pas sur la sonnerie. Victoire 72-70 !!!

 

Tout le monde se rue sur le terrain, les supporters aussi ! On aurait presque cru que la coupe était gagnée, alors que 1h30 plus tard, il fallait s'y remettre. Certains ont pris une douche pour remettre des maillots trempés une demi-heure plus tard, je vous avoue que je comprends pas trop le principe, il faut déjà aimer gaspiller du gel douche et se toucher le zgeg devant les copains...

 

Pendant ce temps-là, nos supporters avaient monté rien de moins qu'un terrain de camping sur la place de la Mairie et savouraient avec délectation des mets nombreux et excellents, parmi lesquels du saucisson tranché, du pâté en croûte de la meilleure facture et une tarte au sucre succulente. C'était un véritable concours de glacières, de sièges pliables et de consommation de charcuterie !

 

A peine le temps pour nous de profiter du festin en question qu'il fallait retourner sur le terrain. La finale devait nous opposer à l'équipe 2 de Curgy, qui avait le matin triomphé de DAD 21. Cette équipe évoluant deux niveaux en dessous de nous, nous avons entamé ce second match avec dix points de retard dans une ambiance digne de nos hôtes. En effet, jouer à Curgy, c'est comme être un chat dans une machine à laver, c'est bruyant et ça remue ! Magnifique public et au passage, très belle organisation de la journée par le club !

Les locaux entamèrent bien le match, accentuant leur avance initiale jusqu'à mener de 15 points mais sans paniquer et en défendant correctement, nous avons rapidement refait notre retard, imposant notre jeu et notre cadence. Mais il nous a en revanche fallu plus de temps pour prendre une vraie avance, il a fallu pour cela attendre le dernier quart-temps. Après plus de 70 minutes de basket dans la journée, l'écart de niveau a fini par faire la différence, et nous avons pris le large. Victoire 78-64 !!

S'en est suivi un très beau moment de partage avec les supporters, qui ont autant que les joueurs contribué à aller chercher ce trophée ! Cela faisait un petit moment que nous n'en avions pas ramené pour orner notre légendaire vitrine, donc cette victoire fait particulièrement plaisir !

 

Après cette belle journée et cette belle réussite, il nous reste deux matchs pour aller décrocher la montée en RM1. Il nous faudra gagner les deux si nous voulons accéder au plus haut niveau régional. Ça commence dimanche prochain à La Charité. Le match d'aujourd'hui nous laisse penser que ça sera un rude combat et nous aurions bien besoin de notre public en soutien.

 

Madame la présidente, si vous lisez ce petit texte (et je sais que ça sera le cas), nous sollicitons, que dis-je nous implorons votre aimable bienveillance pour que les cordons de la bourse soient déliés afin d’affréter un bus pour aller la semaine prochaine à La Charité avec supporters, glacières et cornes de brume ! Siouplé, Anne-Marie, un beau geste... On te garde la meilleure place !

 

Je vous souhaite à tous, selon le moment ou vous me lirez (c'est à dire quand Guillaume aura cuvé son vin de la victoire) une bonne journée, une jolie soirée ou une excellente nuit.

 

Fab

Commentaires

nov.
nov.
De 15:00 à 23:00
Salle Alain Carillon, Saint-Loup-Géanges.
12.00 € l'assiette + 2 vins 15.00 € l'assiette + 3 vins Organisé par le CSLG Réservations possibles: 06.10.21.79.31   Lire la suite